Promenons nous dans l’Oise… 

Il y a quelques temps que l’envie d’écrire sur mon département d’adoption défile dans ma tête. Vous montrer ce qui me plaît ici, vous donner mes bonnes adresses au cas où vous passeriez par là, vous donner – qui sait – l’envie de venir faire un tour dans l’Oise… Alors, je me lance ! Je ne suis pas une Isarienne (c’est comme ça que s’appellent les habitants de l’Oise) pure souche, mais j’ai appris en quelques années à apprécier cet endroit; mélange subtil de campagne et de villes moyennes; de vert, comme ses prés, de bleu, comme ses rivières, de rouge et de blanc, comme les briques de ses façades si particulières…

A travers mes mots et mes photos, je décide de vous emmener pour une promenade de Noyon à Pierrefonds en passant par Compiègne …

Je commence par Noyon, la ville la plus au Nord de cette balade. Noyon, c’est le cœur géographique de l’ancienne Picardie, située à la frontière des trois départements qui la composaient.

IMG_0559

Vue sur la Cathédrale depuis la Rue de Paris

 

Vous ne connaissez certainement pas Noyon et pourtant, c’est une ville qui a une Histoire très importante. Elle a eu son heure de gloire, pendant la Période Médiévale, puisque c’est ici que Charlemagne a été couronné Roi des Francs en 768 (je vous l’accorde, ça date un peu ! mais c’est Charlemagne quand même !!). C’est aussi, pour l’Histoire, la ville de naissance de Jean Calvin… J’avoue humblement que je ne savais pas tout ça avant de débarquer ici.

Mes coups de cœur à Noyon :

  • la superbe Cathédrale Notre-Dame:

Construite à partir de 1145, de style gothique, elle est monumentale et visible de partout dans la ville. Ce qui est drôle c’est qu’en préparant cet article, j’ai découvert des détails que je n’avais encore jamais vu…

 

  • les façades et portes des Maisons des Chanoines :

 

  • les anciens murs d’enceinte de la ville:

Le passé médiéval de Noyon est notamment mis à l’honneur lors du Marché aux Fruits Rouges, qui se déroule chaque premier dimanche du mois de juillet. Vous y trouverez des producteurs  de fruits locaux, mais aussi des fauconniers, chevaliers ou autres ménestrels !

 

  • l’Hôtel de Ville et les façades du centre-ville :

 

  • la Gare (en briques rouges) :

 

  • le Port à péniches et bateaux de plaisances (situé sur le territoire de la commune voisine de Pont l’Evêque) :

 

Où manger à Noyon ?

Si vous passez par là, je vous conseille deux adresses très sympas, où vous mangerez des produits frais, pour un très bon rapport qualité/prix :

  • Le Bistrot d’En Face (76 rue de Paris) – la carte change tous les jours !
  • Le Comptoir des Templiers (81 boulevard Carnot) – le cadre, la déco, un bon repas : tout y est !
IMG_0603

Façade du Comptoir des Templiers

IMG_0620

Continuons la promenade par un arrêt à Compiègne…

IMG_0626

Forêt domaniale de Compiègne

 

 

 

 

 

J’ai un faible énorme pour les villes impériales, les villes où les édifices et bâtiments ont un passé qui nous regarde. Compiègne fait partie de ces villes que j’appelle « avec de la classe » !

A Compiègne, je vous conseille de:

  • vous balader dans le centre-ville, à proximité de l’Hôtel de Ville majestueux …

 

  • Flâner le long de l’Oise, qui traverse la ville…
IMG_0646

Sur l’Oise depuis le Pont Louis XV

 

  • Visiter le Palais impérial et ses agréables jardins…

Pour plus d’informations, c’est par là : Visite du Palais Impérial.

  • Visiter le Mémorial de l’Internement et de la Déportation – Camp de Royallieu (2 bis avenue des Martyrs de la Liberté)…
IMG_0631

Entrée du Mémorial

 

Pour plus d’informations sur ce lieu chargé d’émotions, c’est par là : Visite du Mémorial.

Où manger à Compiègne ?

Les bonnes adresses ne manquent pas ! Toutefois je vous conseille cinq restaurants (et oui, je mange souvent à Compiègne), que j’aime particulièrement :

  • deux restaurants libanais au top : By Sam (1 rue des Cordeliers) et Phoenicia (28B rue d’Austerlitz);
  • un restaurant indien où je suis fan du service autant que des plats : Taj Mahal (4 rue de Noyon à Margny les Compiègne);
  • une pizzeria : Peppole (33 rue Saint Corneille);
  • et un restaurant « français » ! : Le Bistrot du Terroir (13 rue Eugène Floquet).

 

Visite bonus ! :

En bonus, et pour terminer notre première balade dans l’Oise (restez connectés, il y en aura d’autres …!), je vous propose d’aller jusqu’à Pierrefonds en voiture, depuis Compiègne (15 kilomètres). Vous ne le regretterez pas : c’est une petite ville, très sympathique, où vous pourrez faire du pédalo … !

IMG_3097

Pédalo à Pierrefonds

 

… et visiter le romantique Château !

Pour en savoir plus sur les visites du Château, c’est par là : Château de Pierrefonds.

Noyon, Compiègne, Pierrefonds… Trois Belles du Nord, aux visages si différents mais dont le point commun est l’Histoire et les beaux monuments qui en sont les témoins. J’espère que cette promenade vous a plu. En tous cas, j’ai pris beaucoup de plaisir à vous y emmener, par le biais de cet article.

Venez découvrir l’Oise, je suis sûre que vous serez agréablement surpris !

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s