EnMaudVoyage à San Francisco : Alcatraz

Avant de partir à San Francisco, j’avais lu autant d’avis positifs que négatifs sur Alcatraz. Pour notre séjour en septembre, nous avons donc décidé de nous faire notre propre opinion, au sujet du « Rock ».  

L’Ile d’Alcatraz, d’abord forteresse militaire, puis prison militaire, est particulièrement célèbre pour avoir été pendant une trentaine d’années, une prison d’Etat de haute sécurité. Y étaient enfermés les criminels les plus dangereux des Etats-Unis, ceux que la société ne voulait plus jamais revoir en liberté.  Vivaient sur le rocher des braqueurs de banques, des meurtriers, des trafiquants mais également les gardiens et leurs familles. La prison d’Alcatraz a fermé ses grilles en 1963; le coût de son entretien et fonctionnement étant trop conséquent. Aujourd’hui, Alcatraz a été reconverti en musée et parc de préservation de l’environnement, de la faune et de la flore.

Pour cette visite, j’avais réservé nos billets à l’avance sur le site d’Alcatraz Cruises, qui propose un combo « traversée aller-retour et visite de l’Ile », pour 37 dollars par personne (soit une trentaine d’euros). J’avais lu à peu près partout qu’il valait mieux réserver, pour être sûr d’avoir un billet. Je confirme qu’il y a beaucoup de monde mais il reste possible d’acheter son billet directement à l’embarcadère (Pier 33). La réservation via Internet permet en revanche d’être assuré d’avoir son billet à l’horaire de départ souhaité et d’éviter d’avoir à faire la queue pendant trop longtemps pour avoir accès au bateau.

La traversée de la Baie dure une vingtaine de minutes : elle permet d’admirer la skyline de San Francisco et le Golden Gate. La traversée est vraiment rapide (seulement 2 kilomètres séparent San Francisco d’Alcatraz) et malgré le monde dans le bateau, il est possible de s’asseoir à l’extérieur pour profiter de la vue, cheveux au vent ! Seul point négatif de cette petite croisière : la baie, de l’embarcadère à l’île, est envahie de petites mouches.

SONY DSC

Vue sur San Francisco

 

 

Arrivés sur l’Ile, la visite est libre.

 

Nous sommes rapidement frappés par l’ambiance qui règne ici. Oui, c’est un musée. Oui, il y a beaucoup de monde. Mais l’endroit est habité d’ondes, d’histoires, de souvenirs. Il suffit de se laisser un peu aller, pour sentir que l’Ile est particulière. Les inscriptions « Peace and Freedom- Welcome Home of the free Indian Land » ornent la façade du bâtiment d’arrivée et l’immense château d’eau. Elles nous rappellent que le site a été occupé, pendant plus d’une année, par des Amérindiens, en quête de reconnaissance de leurs droits perdus et en demande, plus que légitime, d’être traités comme tous les habitants des Etats Unis. Après tout, ils en sont les premiers habitants de ce pays.

Dès le début de la visite, nous savons que nous n’allons pas être déçus; même si visiter une prison, pour nous qui sommes attachés aux valeurs d’éducation et de réinsertion plutôt qu’à l’enfermement, peut paraître incongru.  

Pour la visite de la prison, des audioguides (inclus dans le prix du billet) sont distribués, à l’entrée, dans la salle de douches des détenus. Je ne suis pas toujours réceptive aux audioguides proposés dans les musées mais celui d’Alcatraz fait exception ! Le parcours dans la prison est accompagné par les récits et témoignages de gardiens, d’enfants de gardiens et de détenus; la visite est très intéressante et permet une immersion totale dans le quotidien des occupants du site. On passe des couloirs de cellules à la bibliothèque, des cellules d’isolement au réfectoire, de la cellule d’Al Capone aux bureaux de l’administration. Certaines cellules sont vides pour mieux appréhender la taille réduite, d’autres ont été décorées pour présenter les occupations quotidiennes des prisonniers (jeux, instruments de musique, peintures…).

SONY DSC

Salle de douches

 

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

En sortant des bureaux des gardiens et du directeur de la prison, il est possible d’aller admirer la vue sur San Francisco et le Golden Gate. La vue est juste sublime. On prend vraiment conscience de la topographie de la ville, avec ses rues en pente.

SONY DSC

Les fameuses rues en pente

SONY DSC

Golden Gate for ever !

La visite se termine, dans le réfectoire, devant la photo du départ des prisonniers, le jour de la fermeture de la prison, le 21 mars 1963. Sont inscrits sur cette photo, les mots de Frank Weatherman, dernier prisonnier à avoir quitté Alcatraz : « Alcatraz was never no good for nobody ». Vu la dureté du lieu, même plus de soixante ans après et en y allant juste pour une visite, on comprend aisément cette phrase…

J’ai été vraiment surprise d’être captivée par cet endroit, son histoire, ses mystères, ses légendes.  Vous l’aurez compris, en lisant mes quelques lignes, je vous conseille donc  vivement d’aller visiter Alcatraz. 

SONY DSC

2 réflexions sur “EnMaudVoyage à San Francisco : Alcatraz

  1. kikimagtravel dit :

    Génial! on se croirait dans un film !!! Je comprend que cet endroit t’es captivé, je pense que j’aurais moi aussi était dans le même état d’esprit. Merci pour la visite 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s