EnMaudVoyage à Los Angeles: trois jours dans la Cité des Anges

Après une semaine pleine et entière à San Francisco, nous avons terminé notre séjour californien à Los Angeles, pour trois jours. Visiter tout Los Angeles en trois jours est impossible, tant cette ville est immense, tentaculaire, impressionnante.

Il a donc fallu faire des choix et se concentrer sur les lieux que nous voulions absolument voir.Los Angeles nous faisait envie, même si je pense avoir lu, avant de partir, autant de positif que de négatif à son sujet. Dans ces cas-là, il faut se faire son propre avis…

Arrivés à Los Angeles après environ une heure de vol depuis San Francisco, nous avons pris une navette préréservée (Supershuttle) pour rejoindre Hollywood et notre hôtel.

On se rend vite compte de l’immensité de la ville, de la longueur des avenues. A la différence de San Francisco, où nous avons tout fait à pieds, on s‘est dit rapidement qu’ici, nous prendrions les transports en commun pour nous déplacer. A ce sujet, une carte de métro coûte 1,75 dollars et après vous la rechargez à volonté !

Hollywood Boulevard – Walk of Fame

Première étape de notre séjour à Los Angeles…Il y a beaucoup de monde mais l’endroit est mythique quand même ! L’ambiance est survoltée: musique, boutiques de souvenirs démesurées, artistes de rue, danseurs et même un Monsieur qui se balade avec un serpent.

On s’amuse à regarder les noms inscrits sur les étoiles au sol, on ouvre grands les yeux pour apercevoir au loin le fameux Hollywood Sign.

37. LA Hollywood Bd

Même si le Walk of Fame est plus petit que dans mon imagination, cet endroit nous renvoie à une image de grandeur des villes américaines : ça brille, c’est gigantesque, c’est clinquant et parfois aussi de mauvais goût !

Sur la partie moins touristique d’Hollywood Boulevard (en direction de l’Est de la ville), se cachent de jolis graff, qui méritent le détour.

Santa Monica Beach

Nous sommes partis en direction de Santa Monica, dès le matin de notre deuxième jour à Los Angeles. En métro, depuis Hollywood (station Sunset Boulevard), nous avons mis environ 45 minutes pour y arriver.

64. LA Santa Monica

Le ciel a une couleur vraiment particulière, d’un bleu clair magnifique; il nous renvoie aux images de films et séries tournés ici. Californian way of life !

La plage est gigantesque et belle, avec les fameuses cahutes de sauveteurs. Elle est surplombée par le Santa Monica Pier, parc d’attractions sur pilotis, avec sa grande roue aux couleurs survitaminées, son grand huit au dessus de l’océan ou encore une salle de jeux. C’est aussi ici que se termine la Road 66.

Nous avons poursuivi la balade le long de l’océan, direction Venice Beach. Ici, c’est le Temple du corps bodybuildé : il y a même des espaces dédiés à la musculation (« Muscle Beach »), avec des anneaux, des barres… Les corps sont tatoués et huilés : ouvrez les yeux ou pas !

66. LA Santa Monica

Venice Beach

L’endroit que je voulais absolument faire ! Venice Beach, c’est une joyeuse pagaille sur fond de Pacifique avec des vendeurs ambulants de souvenirs, des skateurs, des boutiques aussi colorées que tape-à-l’œil.

SONY DSC

Venice en couleurs !

L’endroit est bon enfant, même s’il y a beaucoup de monde; du cycliste au piéton. Nous avons passé un très bon moment, à divaguer ça et là, passant un moment à admirer les skateurs, à prendre du bon temps tout simplement !

Griffith Observatory

Nous avons un peu cherché, pour trouver le meilleur moyen d’aller à l’Observatoire en transports. On s’est trompé de métro, on est revenu sur nos pas… pour finalement prendre la navette qui emmènent sur la colline (la navette s’appelle Dash, elle se prend à la sortie du métro Vermont/Sunset. Le trajet aller-retour coûte un dollar par personne).

SONY DSC

Griffith Observatory sur fond de ciel bleu…

Monter au Griffith Observatory permet d’avoir une vue sur Hollywood Sign et son environnement désertique, grillé par le soleil.

Puis, en se baladant le long de l’Observatoire, s’offre à nous une vue dégagée sur Los Angeles, pour apprécier sa grandeur, à perte de vue.

Downtown

Le coeur historique de la ville de Los Angeles mérite un détour. Chaque quartier de cette ville est différent et semble assemblé à celui d’à côté (et ainsi de suite) pour créer une ville immense et très disparate. 

Nous sommes arrivés à Downtown via la gare Union Station. En sortant de la gare, nous avons découvert un micro quartier aux accents mexicains, avec petites boutiques et restaurants colorés.

92. LA Union Station

Empruntant Alameda Street puis Temple Street, nous arrivons à proximité de l’Hôtel de Ville, bâtiment monumental. C’est la partie plus administrative de la ville. 

110. LA Downtown

A proximité des buildings flambant neufs, se trouvent des immeubles plus vieux, moins bien entretenus; ce qui créé un contraste assez singulier.

Nous n’avons pas suivi d’itinéraire précis; comme bien souvent, nous nous sommes laissés porter par nos envies de découvertes.

Après seulement quelques jours passés à Los Angeles, j’ai un peu de mal à me prononcer sur cette ville. Beaucoup de choses nous ont plus, d’autres moins. Mon ressenti est mitigé en fait; je pense que c’est aussi lié au fait que cette ville est gigantesque et sans véritable liant entre les différents endroits visités. Je garderai tout de même en mémoire les plages, les palmiers et ce bleu azur !

61. LA Sunset Bd

2 réflexions sur “EnMaudVoyage à Los Angeles: trois jours dans la Cité des Anges

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s