Journées entre Beauvais et Gerberoy

J’ai mis un peu de temps pour publier cet article, qui viendra trouver toute sa place dans la rubrique « Belles du Nord » du blog. Cet article me tient à cœur, car il me permet de vous faire découvrir une nouvelle fois deux endroits que j’ai beaucoup aimé, dans l’Oise, mon département d’adoption, que j’apprends à connaître et apprécier, au gré de nos promenades. Je vous emmène avec moi, cette fois-ci, à l’Ouest de l’Oise !

Beauvais, la méconnue

J’avais, comme beaucoup, quelques a priori sur Beauvais, très certainement orientés par les propos de mes collègues parisiens. « Beauvais, ce n’est qu’un aéroport ! et encore un aéroport dont on ne se sert pas ! ».

Je décidais donc d’aller me faire ma propre opinion une première fois, charmée par la Cathédrale Saint Pierre, évidemment et par le centre-ville, avec de jolies boutiques, plutôt sympathique. Nous profitions ensuite d’une journée découverte, organisée en décembre, par les « Instagramers Picardie » (groupe de passionné(e)s de la Région, partageurs de photos sur Instagram) et l’Office de tourisme de Beauvais, pour finir de tordre le cou aux préjugés !

IMG_2031

La Salamandre, symbole de Beauvais, en référence aux nombreuses renaissances de la Ville

Nous avons eu la chance d’avoir les explications d’une guide, pour visiter le quartier de la Cathédrale et l’intérieur de ce magnifique édifice, bâti entre 1225 et 1567. En écrivant ces dates, je me dis quand même que c’est fou ! Comment l’Homme a t’il pu construire, à cette époque, sans les moyens modernes, un bâtiment qui défie le temps et ses épreuves, devenant témoin de l’Histoire ? Serions nous capables, aujourd’hui, de bâtir une Cathédrale de ce type ?

La Cathédrale de Beauvais, de style gothique, possède le plus haut chœur du monde, culminant tout de même à plus de 48 mètres…

A deux pas de la Cathédrale, se trouve, gardé par deux tours, l’ancien Palais des Evêques-Comtes de Beauvais, devenu Musée de l’Oise. Une vraie belle découverte, méconnue et pourtant magistrale.

Avant d’entrer dans la Cathédrale, nous avons fait quelques pas autour de l’édifice, pour admirer l’architecture, les détails, avec les informations éclairées de notre guide, sur le passé glorieux de la Ville.

Et puis, à l’intérieur de la Cathédrale, le spectacle continuait avec les splendides vitraux, anciens (certains datant même du XIIème Siècle) et plus modernes; tous plus impressionnants de précision, de couleurs.

La Cathédrale abrite également une horloge astronomique impressionnante, datant du XIXème Siècle.

IMG_2056

Sur le chevet de la Cathédrale, se trouve le Quadrilatère, lieu de cultures, qui propose des expositions temporaires, gratuites. Nous avons eu la chance de voir, au moment de notre visite, une exposition photos, organisée dans le cadre des Photaumnales, portant sur les Antilles. C’était vraiment chouette ! N’hésitez pas à consulter le programme, avant votre venue.

Nous étions à Beauvais, pour la période des fêtes de fin d’année et la Place Jeanne Hachette, place de l’Hôtel de Ville, s’était parée de ses plus beaux atours, pour accueillir le Marché de Noël et la Parade, faite de danseurs costumés et d’une fanfare. Une très belle ambiance, sur cette place si feutrée et minérale, une fois les décorations de fêtes rangées.

Pour une pause gourmande, nous avons découvert Prédici (9 rue Desgroux), restaurant/salon de thé, qui propose des produits régionaux ou issus de circuits courts. L’endroit est tout petit, cosy et très sympathique !

 

J’espère sincèrement vous avoir donné envie d’aller passer une journée à Beauvais, pour visiter sa Cathédrale et flâner dans son centre ville !

 

Gerberoy, village de charme

A une vingtaine de kilomètres au Nord de Beauvais, se trouve Gerberoy; village classé parmi les plus beaux de France, village de charme, picard, fait de briques rouges, de vieilles pierres et de colombages.

IMG_2238

Vue sur la rue principale

 

La proximité normande se fait clairement sentir dans l’architecture des maisons de ce village enchanteur. Chaque maison porte les marques de son histoire, de son passé. J’ai eu un vrai coup de cœur pour cet endroit, touchée par la beauté simple et le calme ambiant. J’ai maintenant hâte de revenir à Gerberoy aux beaux jours, pour admirer ses ruelles, fleuries et me promener dans le jardin Le Sidaner, ouvert à partir du mois de mai. Peut-être à l’occasion de la Fête des Roses, qui a lieu chaque troisième dimanche de  juin ?!

SONY DSC

Vue sur les terrasses du Jardin

 

Toujours admirative devant les édifices qui traversent les âges, j’ai été séduite par la Porte de la Tour de l’ancien Château fort et la Collégiale Saint Pierre, datant du XIème Siècle et reconstruite au XVème Siècle.

Ma passion pour les belles façades et les belles portes a été également pleinement assouvie: nous en avons littéralement pris plein les yeux !

Je vous conseille d’aller visiter ce petit village de l’Oise normande, pour passer un moment tranquille et hors du temps.

IMG_1237

Quand je m’amuse à prendre la pose !

IMG_1235

Vue sur la rue principale depuis les halles de l’ancienne mairie

4 réflexions sur “Journées entre Beauvais et Gerberoy

  1. LaDivia dit :

    Ahh mais je ne pouvais pas passer à côté d’un article sur Beauvais ! C’est tellement rare ! Ça me fait bizarre de voir ma ville en mode « destination de balade ». Ce n’est pas la plus belle ville de Picardie mais il y a quand même quelques atouts, même au-delà de la cathédrale et de son horloge astronomique : la manufacture nationale de la tapisserie, la maladrerie St Lazare, les anciens remparts gallo-romains,…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s