A l’Est de l’Europe : Bucarest

L’année dernière (déjà), nous sommes allés à Bucarest, pour rendre visite à des amis, qui vivent là-bas depuis quelques temps. Nous nous sommes laissés tenter par un séjour chez eux, à la découverte de cette ville méconnue, dont je ne connaissais pas grand chose avant notre départ.

Prise dans le rythme soutenu de mon quotidien, j’ai maintes fois reporté la rédaction de cet article, qui me tenait pourtant à cœur, tant cette destination m’a surprise et plu. Je me suis donc enfin atteler à la tâche, des mois après, pour vous conter Bucarest, la belle capitale roumaine, que je vous conseille vivement d’aller découvrir à votre tour ! Beaucoup moins touristique que certaines de ses cousines de l’Est (mais cela ne durera peut-être pas), j’y ai retrouvé l’ambiance de ces villes, qui se découvrent, les pieds ancrés dans l’Histoire et la tête aux envies de modernité et d’ouverture.  Aux dires d’un chauffeur de taxi, avec lequel nous avons échangé, il reste tant à faire pour ce pays, encore gangréné par la corruption. Bucarest est une ville aux forts contrastes, l’espoir d’un pays qui a beaucoup souffert et qui veut maintenant aller de l’avant.

Pour commencer, quelques informations sur notre trajet : nous sommes partis de l’aéroport de Beauvais, pour environ 3 heures de vol (il y a une heure de décalage avec la France). Nous avons voyagé avec la compagnie Wizzair. Coût des billets A/R pour deux : 288,90 €.

Pour l’hébergement, je n’ai pas de « bon plan » à partager puisque nous étions chez nos amis, qui vivent en périphérie du centre. J’en profite, s’ils passent par ici, pour les remercier encore de leur accueil !

Pour poursuivre, ce que j’ai aimé faire à Bucarest  pendant ces quelques jours :

  • me perdre dans les dédales colorés et odorants du marché de la Piata Obor

Les marchés sont, à mon sens, des endroits stratégiques pour découvrir une culture. A chacun de nos voyages, il y a un passage obligé en ces lieux, plaisirs des yeux et des narines. Le marché de la Piata Obor (mi halles couvertes, mi marché en extérieur) ne déroge pas à la règle: on y trouve de tout !

  • faire le tour du lac et manger un morceau dans le Parc Herastrau

Herastrau est le poumon vert de la ville, un véritable havre de paix, pour souffler un peu, dans cette ville où la circulation est dense et parfois chaotique. La conduite à la roumaine, c’est un art de vivre !

IMG_3872

IMG_3881

Il y a pas mal de restaurants autour du lac, à des tarifs plus ou moins élevés. Nous avons opté pour Beraria H (Șoseaua Pavel Dimitrievici Kiseleff 32), qui proposait une carte variée pour un bon rapport qualité-prix. 

IMG_3878

  • faire un tour au Musée du Village roumain

Ce musée, situé au 28-30, Șoseaua Pavel Dimitrievici Kiseleff, est vraiment atypique. Il est en plein air et retrace, grâce aux reconstitutions d’habitats grandeur nature, l’histoire du pays et des modes de vies de chacune de ses régions, à travers le temps. Il y a à l’intérieur du musée un petit marché, où quelques artisans proposent des créations originales de sacs, bijoux entres autres. Inutile de préciser que je suis repartie avec une broche et des magnets…!

IMG_3913

  • visiter le Parlement

Gigantesque est le premier mot qui me vient à l’esprit quand je repense à ce bâtiment, qui abrite aujourd’hui le siège de la Chambre de Députés et du Sénat de Roumanie. Les dimensions sont démesurées : une surface au sol de 45 000 m2, une hauteur de 86 mètres, 1 100 pièces réparties sur 12 étages… Voilà de quoi avoir le tournis ! Le parlement de Roumanie est l’un des plus grands bâtiments d’Europe, le plus grand bâtiment en pierre et le second plus grand bâtiment administratif au monde après le Pentagone. Forcément, tous ces chiffres et l’histoire du bâtiment ont attisé notre curiosité et nous ont donné envie d’en savoir plus, par l’intermédiaire d’une visite guidée en français. 

IMG_4073

  • déambuler dans Lipscani, pour voir le Bucarest plus « branché »

Autour de la rue du même nom, se trouve un joyeux mélange de bâtiments art-déco, de bars modernes, de magasins, de restaurants, de places aux statues monumentales où les enfants jouent, d’églises majestueuses. Ce coin de Bucarest m’a énormément plu, pour sa diversité et la richesse de l’architecture environnante.

IMG_3982

IMG_4011

Pour un déjeuner à Lipscani, nous avons choisi un restaurant traditionnel : Caru’cu bere (Strada Stavropoleos 5). Si la salle du restaurant vaut vraiment le coup d’œil, ce qui est dans l’assiette vaut aussi le coup de fourchette ! Mention spéciale au jarret cuit divinement (mes papilles s’en souviendront pour longtemps !!). Un conseil: pensez à réserver le week-end.

IMG_3976

  • [et en bonus] passer la frontière pour aller en Bulgarie !

Notre ami travaille en Bulgarie et nous a proposé de passer la frontière pour aller visiter Ruse, une ville frontalière. Nous y avons passé la journée. Même s’il n’y a rien de particulier à y faire, j’étais vraiment contente de voir cette ville, son centre aux immeubles fascinants tout en contraste avec sa périphérie, délabrée et grise. C’est aussi ça le voyage, vouloir en voir toujours le plus possible. 

IMG_3925

 

Deux villes de l’Est, pour constater encore que l’Europe est vraiment diverse, tellement contrastée, que je me suis sentie vraiment dépaysée alors que nous n’étions pas si loin de chez nous. L’envie d’en parler, de partager mes photos pour susciter la curiosité. Bucarest, la belle roumaine et Ruse, notre bonus bulgare, deux villes européennes de plus à notre collection de souvenirs de voyages…

 

4 réflexions sur “A l’Est de l’Europe : Bucarest

  1. jolieslueurs dit :

    Coucou 🙂 Après ma découverte de Sofia en février, j’ai une vraie envie de découvrir un peu plus l’Europe de l’Est, ces contrées mystérieuses et pourtant si belles. Bucarest m’intrigue beaucoup, je garde ton article en tête pour une prochaine escapade !

    J'aime

  2. debeauxlentsdemains dit :

    Très sympa ton article sur Bucarest, j’avais passé 6 mois en Roumanie, c’était super. Mon coup de coeur pour Bucarest, le quartier Lipscani. Niveau adresse, j’avais adoré « caru’cu bere ». Merci d’avoir ravivé de beaux souvenirs !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s