Les Labyrinthes du destin

Mon premier partenariat avec une maison d’édition méritait bien un article à lui tout seul !

En février, j’ai eu la chance de recevoir de la part de la maison d’éditions Nombre7 une proposition de collaboration, que j’ai acceptée avec joie. Cette maison d’éditions nîmoise est indépendante et base son action sur le respect et la promotion des auteurs. Je profite de cette brève introduction pour les remercier à nouveau pour la confiance témoignée.

J’ai pu choisir dans le catalogue très varié proposé sur leur site internet, un livre. J’avoue que mon choix a été difficile, tant plusieurs ouvrages me faisaient envie. J’ai fait une liste et arrêté mon choix sur Les Labyrinthes du destin de Daniel Allemand.

Les Labyrinthes du Destin - D.Allemand

Les Labyrinthes du Destin est composé de trois nouvelles : Les pas perdus vers le destin, Les démons ne sortent que la nuit et Le secret des cris de la montagne.

J’avoue avoir été légèrement déstabilisée  par le fait que ces trois nouvelles n’ont pas de lien entre elles au niveau de l’histoire contée. Il existe par contre un rapprochement très fort sur le fait que ces trois histoires traitent du destin, du moment qui fait tout basculer, de cette succession de choix, d’évènements qui nous amènent à une action, un moment de vie, un drame, un grand bonheur… 

J’ai aimé suivre Harold, hagard, perdu, blessé, après un acte grave commis, dans Les pas perdus vers le destin. Puis j’ai rencontré Rebecca, Franck et Paolo, protagonistes des Démons ne sortent que la nuit, triangle amoureux, triangle dangereux. Enfin, j’ai passé un moment avec Guy, dans le Vercors, entre évènements d’un passé tragique et d’un présent qui en portent encore les stigmates (Le secret des cris de la montagne). 

Chaque histoire est différente, chaque personnage très marquant. Il faut reconnaître à l’auteur, Daniel Allemand, une écriture extrêmement intelligente, pleine de rythme, parfaite pour créer un véritable suspens. Cela ne fonctionne pas toujours à l’écrit mais dans ces Labyrinthes du destin, on est vraiment tenus du début à la fin, on ne sait vraiment pas ce qu’il va se passer avant le dénouement en toutes dernières pages. Je regrette simplement que les histoires soient un peu « courtes »; il y avait à mon sens de quoi développer largement encore plus ! C’est plutôt bon signe, quand on en veut encore, non ?!

Sans être un gros coup de coeur, c’est un livre que j’ai apprécié donc, pour sa simplicité, qui le rend très attachant et addictif.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s