A l’abordage de Copenhague…

A chaque mois de mai, une nouvelle destination et c’est Copenhague que nous avons choisi de visiter cette année. Une capitale du Nord, qu’il me tardait de découvrir, pour comprendre et appréhender cet art de vivre scandinave : le « hygge ». Un mot qui ne trouve pas sa traduction en français, c’est dire !

Hygge : mot d’origine danoise et norvégienne faisant référence à un sentiment de bien-être, une humeur joyeuse et une atmosphère intime et chaleureuse.

Vélo danois

Informations pratiques :
  • Nous avons voyagé avec Easyjet, depuis Roissy. 1h55 de vol. Pour rejoindre le centre-ville (et se déplacer dans la ville par la suite), le métro est vraiment très pratique et rapide. Il circule 24h/24.
  • Notre Bnb était situé dans le quartier de Frederiksberg, plus excentré mais accessible avec une station de métro à quelques pas. Je partage le lien de cet appartement car il était vraiment chouette et il n’est pas simple de se loger à Copenhague, pour un budget raisonnable. Appartement Frederiksberg

Façade de Frederiksberg

 

Mes bonnes adresses:
Pour déjeuner :
  • Café Petersborg (Bredgade 76): un coup de cœur énorme pour ce restaurant, « dans son jus ». Une ambiance de vieux repaire de marins, des plats typiques, un excellent rapport qualité prix. 
  • Les stands de street food de Christianshav (Strandgade 95) : un endroit très sympa, plusieurs stands pour acheter à manger et à boire, de grandes tables pour se poser.
Pour goûter :
  • Café Norden  (Ostergade 61) : un très beau salon de thé avec des pâtisseries délicieuses. L’endroit idéal pour faire un break gourmand !

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous n’avons pas respecté ou suivi d’itinéraires précis ou tout tracés. Nous avons souvent marché au gré des rues, des canaux, émerveillés par l’architecture d’un bâtiment, la couleur d’une façade. Copenhague est une ville très agréable, dotée de nombreux parcs très bien entretenus et tranquilles. L’ambiance est extrêmement détendue,  positive. A noter que le coût de la vie est élevé dans cette ville, qui mérite toutefois que l’on s’y arrête.

Ce que nous avons aimé faire / voir pendant ces quelques jours :
  • Le petit port coloré de Nyhavn : il s’agit d’un endroit incontournable, à voir absolument. Véritable emblème de la ville, c’est un endroit agréable pour se promener et le point de départ d’un tour en bateau (d’une heure).
  • La visite de la Ny Carlsberg Glyptotek : un joli musée aux collections antiques. Il y a également un magnifique jardin d’hiver, à voir pour ses palmiers et son architecture. Nous avons eu la chance d’entrer gratuitement (entrée gratuite les mardis). 
  • La visite de Rosenborg Slot et Amalienborg Slot : les deux châteaux de la ville sont, à mon sens, plus agréables à regarder de l’extérieur qu’à l’intérieur. J’ai trouvé les intérieurs et collections trop chargés, spécialement à Rosenborg Slot. Je vous conseille toutefois d’aller à Amalienborg aux horaires de relève de la garde royale, attraction solennelle à voir. Juste à côté d’Amalienborg, se trouve l’Eglise de Marbre (dome), qui mérite un petit coup d’œil.
  • Le jardin botanique et les parcs de Frederiksberg et Churchillparken : des havres de verdure, en plein cœur de la ville où se mêlent points d’eau, fleurs, arbres, moulins, oiseaux divers. Un petit bonheur qui à mon avis, contribue fortement au « hygge », dont je parlais en préambule de cet article !
  • La visite du Parlement et des appartements royaux : une visite très agréable et instructive sur cette monarchie parlementaire, qu’est le Danemark. La Reine possède une collection de tapisseries ultra colorées et pop, exposées fièrement dans les appartements. J’ai beaucoup aimé !

Parlement

  • La balade au bord de l’eau pour aller voir la Petite Sirène: depuis le port de Nyhavn, il faut se perdre et marcher au bord de l’eau pour accèder à la Petite Sirène, la fameuse et si petite statue, institution de Copenhague. Prenez votre mal en patience pour pouvoir la photographier !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

  • Christianshavn et la « ville libre » de Christiania : déçue par Christinia, j’ai préféré errer dans les rues de Christianshavn, aux jolis canaux. Etant adepte de street art, je voulais aller admirer les fresques de Christinia. Pour tout dire, je n’ai pas du tout aimé l’ambiance du lieu : je m’attendais à une ambiance détendue. J’ai été très refroidie quand un « vigile » m’a quasiment agressée alors que je prenais une photo, à un endroit non autorisé. Je précise que je n’avais pas vu l’interdiction à ce moment-là. Bref, se faire traiter ainsi dans un endroit où l’on prône la liberté et l’esprit de communauté, j’ai trouvé ça très déplacé et pas très cool.
  • Le quartier de Vesterbro : un quartier branché en reconversion. J’ai apprécié l’ambiance de cet endroit. Je regrette de n’avoir pu tester le restaurant à l’intérieur de l’ancien magasin Bosch !
  • Et enfin, monter en haut de la Rundetarne (Tour Ronde), pour admirer la ville d’en haut…

 

Quelques jours suffisent pour apprécier Copenhague, la belle danoise. Le centre-ville se visite facilement à pieds ou à vélo, tout en prenant le temps: de regarder les belles façades, de goûter dans un salon de thé, de regarder les bateaux sur les canaux, de faire une pause dans un parc…

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s